« Un parfum d’Italie en France »

Initialement un château féodal, transformé à la demande du duc de Mornay à la Renaissance par l’architecte Jean Grappin, puis modernisé au début du XVIII  siécle.

Les jardins italiens avec leurs bassins et cascades sont répartis sur trois terrasses.